Home > A l'affiche > État des lieux de l’alpha de Spacebase DF-9
2013-12-22_00002

État des lieux de l’alpha de Spacebase DF-9

Chaque année le studio Double Fine (psychonauts, brutal legend, stacked…) fait une game jam en interne pour trouver des idées de nouveau jeux, et celle de 2012 avait été fait publiquement avec la possibilité d’acheter les protos tel quels à la fin de l’évènement. A l’époque, spacebase-DF9 était arrivé 2ème au vote organisé à la fin de l’évènement et ensuite on avais plus eu aucune nouvelles. Début octobre, sans aucune communication préalable, Double Fine nous sortait Spacebase-DF9 en alpha-early access sur steam et le humble store.

Le jeu est sorti avec relativement peu de contenu et malgré une très bonne finition au niveau des bugs, le jeu manquait sérieusement de contenu. Depuis, ils ont tenu leur promesse d’un patch de contenu par mois et on a eu droit à l’alpha 2 et 3 en novembre et décembre.

Spacebase s’inscrit dans la lignée des jeux de gestion isométrique du type theme hospital ou evil genius et en moins isométrique se réclame aussi de la famille de Dwarf Fortress. Le jeu vous balance dans une zone d’espace vide avec 3 astronautes perdus dans l’espace et quelques astéroïdes à miner. Dés le début il faut se dépêcher de lancer la construction de notre base spatiale parce qu’ils n’ont que 8 minutes d’oxygène. On se lance dans le mode construction et on fait un beau petit projet de mini station avec un petit sas et une pièce riquiqui et… rien. On doit affecter le métier de builder à nos petits gars pour que la construction commence, c’est aussi l’occasion de découvrir les métiers qui comprennent, en plus du builder, le mineur, le technicien qui entretient les appareils, le barman et la sécurité. Ensuite on part dans l’engrenage classique de tout les jeux de gestion, on est sans arrêt en train de se dépêcher de construire l’élément suivant de notre base pour que les habitants de la stations puissent prospérer, le tout alimenté par les sollicitations constantes des voyageurs de l’espace de rejoindre notre petit coin de l’espace.

Spaceb-df9-002

À la sortie du jeu on arrivait très rapidement au bout du contenu et on avait pas vraiment le temps de profiter du jeu. On pouvait construire des sas d’accès, les salles de life support qui permettaient d’apporter de l’oxygène à la station, les dortoirs, la salle de traitement de minerais, un bar et… c’est tout. On pouvait bien faire une salle des réacteurs, mais elle ne sert encore à rien. La seule ressource est la matière, qui augmente quand on traite le minerais et qui sert a construire salles et équipements. Il y avais bien l’apparition de “derelict” genre de zone représentant des vaisseaux abandonnés, et les attaques de vaisseaux pirates, mais rien de suffisant pour que le jeu ne soit affreusement vide.

Depuis quelques mécaniques ont été ajoutées. La faim des habitants est maintenant prise en compte. On peux y répondre avec un réplicateur, mais cela coute de la matière, où l’on peux construire une nouvelle salle, le jardin, où les botanistes pourront faire pousser des plantes. La nourriture peut directement être consommée sur place ou bien être utilisée dans le bar où le barman a gagné un frigo et une plaque de cuisson qui lui ajoute la fonction de cuisinier. Bien entendu le moral des habitants sera meilleur en mangeant un plat cuisiné plutôt qu’un plat sorti du réplicateur. L’autre nouvelle salle, c’est une salle de sport qui permet au habitants de faire leur pompes ailleurs que dans le couloir.

Spaceb-df9-004

Du coté des évènements, l’attaque de pirates est complétée par les raiders, qui voyagent léger et débarqueront avec une simple combi spatiale. Le gros évènement en plus ce sont les attaques de météorites, qui sont signalées quelques instants avant de frapper et qui déclenchent des incendies dans la zone touchée. Plus tard cela causera aussi des trous dans les murs avec tout ce que ça implique du coté de la dépressurisation.

En l’état Spacebase DF-9 en est encore au stade de prototype, mais il s’étoffe régulièrement et on peux déjà retrouver ce mécanisme redoutable de petite chose en plus a rajouter qui s’additionne a une autre chose a faire, et hop ça fait 5 heures que l’on joue.

Double fine s’est montré capable de fournir régulièrement des nouveautés et à ce rythme là on aura un contenu qui commence a être intéressant vers Mars ou Avril, sachant que le jeu devrais avoir son patch de contenu mensuel au moins jusqu’en Octobre 2014. Il est aussi bien sympa de voir que des patchs de corrections de bugs et d’équilibrage sortent presque toute les semaines. On vous tiendra au courant des prochaines mises à jour.

About Sylario

3 comments

  1. Merci pour la preview, ça semble assez prometteur…
    Ça sera avec plaisir que je vous lirai pour de nouvelles infos sur ce jeu dans quelques mois !

  2. Je vais suivre également, c’est typiquement le genre de jeux que j’apprécie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *